PÉRIODE DE JEU

1ER AMARIAS AU 1ER JERARIAS 1050

Défi du roi, défi du mois

« Bouffonneries et traits d'esprit, que vos récits en soient sertis. »

1 fois par sujet rp : une situation comique, une blague ou un jeu de mot. Mauvaises plaisanteries perpétrées par ton personnage, quiproquo, contrepèterie... sois inventif !




Yanelle

avatar
Yanelle Reflet-Opalin
« Modératrice fiche »

Messages : 92
Date d'inscription : 07/03/2018
92 07/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Mar - 23:38



Yanelle

Fracas d’espoirs brisés forge un avenir inattendu


ge apparent ※ 26 ans
Taille ※ 1m62
Poids ※ 56 kg
Famille ※ Jandär, un forgeron passé maître dans son art. Il l’a accueillie dans sa maison à son arrivée et lui a apprit son métier.
Métier ou poste ※ Forgeronne
Date d'arrivée ※ Courant Solinas de l’année 1038. Elle avait 14 ans.
J'ai vu de la lumière, alors je suis entrée !  :happy:


Psychologie ※

Yanelle est d'un naturel discret. Pas du genre à se faire remarquer, elle peut néanmoins faire preuve d'une langue aiguisée et qui sait ce qu'elle veut. Elle est franche, directe, et elle ne s'encombre que de très peu de fioritures dans le langage - autant que dans son apparence. Sûrement un pendant de l'univers masculin dans lequel elle a évolué.

Elle est extrêmement fascinée par toutes les choses qui échappent à sa compréhension. Celles-ci attisent le feu ardent d'une curiosité maladive - un peu envahissante parfois. Son tempérament lui permet pourtant de passer cet aspect d'elle en sourdine, d'en réduire l'éclat, d'en ignorer les volutes qui lui tournent la tête. Lorsque les verrous de son contrôle faillissent, elle se hisse sur les remparts pour s'offrir la vue éphémère du Sentier quelques instants durant. Le dehors l'obsède : celui qu'elle guette depuis les hauts murs de pierre, et celui, plus lointain, plus immatériel encore, par de-là les limites de la caverne. Son échec à l'épreuve de l'Ordre est une cicatrice douloureuse, à l'origine de beaucoup de frustrations et de jalousie.

Pourtant, elle a su se satisfaire des nombreuses années retranchée au Mont d'Or. Elle a un sens aiguë de la reconnaissance et de l'honneur. Elle s'est engagée auprès de Jandär à être, tour à tour, apprentie et coéquipière, et il est lui est difficile de déroger à sa position à présent. Elle se sent redevable et un lien fort la lie à cet homme. C'est un peu sa présence qui la retient ici. Elle a aussi un potentiel résilient plus élevé que la normale, ce qui la rend apte à supporter les affres d'un quotidien qui ne lui convient pourtant plus.

Enfin, elle ne se considère pas comme couarde : son goût pour l'aventure, la découverte, lui prodigue quelque courage tout relatif dans la naïveté de sa routine actuelle. En revanche, elle a beaucoup de mal à s'affronter, à se regarder en face. L'exercice est trop coûtant, Aussi a-t-elle prie cette mauvaise habitude de relayer le désagréable et le gênant au second plan, au moins pour l'instant. Car la jeune femme est plutôt lucide et les questions s'amoncellent tant qu'il devient difficile d'ignorer leur appel. Elle oscille entre ses valeurs les plus intimes et ses besoins les plus primaires...

Apparence ※

Minois moucheté d’ombres et de lumières, comme si l’astre solaire perçait à travers la frondaison. De multiples tâches de rousseur constellent son visage fin, en courbes légères et traits bien dessinés. Ses cheveux sont de jais, aussi sombres que la nuit qui rôde au delà des flambeaux de Bergamote. Seule fantaisie, trois mouches, voletant sous son regard améthyste : deux sous l’oeil droit, et une sous l’oeil gauche, en presque symétrie. Étrange caprice de la nature, à bien y regarder..

Elle serait jolie en d’autres circonstances : elle porte les braies et les chemises amples des hommes la plupart du temps. Trop fluette sous l’étoffe sommaire, difficile d’y figurer des courbes féminines. Son attitude accompagne bien son accoutrement : elle a le pas plus efficace que gracieux, la langue plus directe que charmante.

Sous son apparence gracile et son petit gabarit se cache une force tranquille. Façonnée par un métier qui exige beaucoup, elle a des muscles développés et saillants pour peu qu’on y prête attention. Agile de ses mains et presque autant de ses pieds, elle est douée dans son domaine. Bergamote ne s’est pas totalement trompée à ce sujet. Marteler les métaux, aiguiser les lames, cet art là lui a laissé quelques traces. Des cales éparses parsèment ses mains et plusieurs cicatrices lui remontent jusqu’aux avant-bras.



Reflet-Opalin — Créature humanoïde, elle déploie des ailes aux douces plumes opalines. Deux cornes longent son visage, couronnant le haut de sa tête. Ses membres se terminent par de longues serres acérées. L'expression livide, trois gouttes de cristal tombent sur son buste féminin. Éprise de liberté, le calme apparent laisse place, bien souvent, aux actes impulsifs. Passionnée et rêveuse, le présent lui échappe, s'envolant toujours plus loin vers l'avenir, ô combien radieux et enchanteur.


1 Ϟ Que pense-t-elle de Bergamote ? Du Roi aux mille visages ? De Papy Luciole ?

※ Bien que douée dans son métier, Yanelle aspirait à d’autres choses. Déçue par les circonstances, la vie au Mont d’Or devient parfois oppressante et la jeune fille en tient la sorcière responsable. Peut-être par facilité… Bergamote reste très crainte - et un peu enviée.

※ Le vieux monarque est une figure qu’elle ne tient pas plus que ça à approcher. Sa présence, son existence même, la mettent très mal-à-aise. Néanmoins, sa curiosité maladive la titille tout de même. Il représente une énigme étrange qui attire son esprit gourmand.

※ Papy Luciole, quant à lui, la fascine totalement. Les contes que Jandär a pu lui narrer n’eurent pas l’effet escompter : loin de l’effrayer sur l’avenir des détrousseurs, ce personnage si singulier créait un torrent de questions à lui seul. Si elle le pouvait, elle lui rendrait visite sans hésiter.

2 Ϟ Que pense-t-elle des détrousseurs ? Sont-ils à ses yeux des malfrats ?

La culture Mondorienne l’a façonnée, c’est elle qui l’a accompagnée jusqu’à l’âge adulte. Comme un tuteur d'arbrisseau, pour pousser droite. Mais Yanelle n’est pas tellement de ceux qui suivent les chemins tous tracés. Elle prend le temps de regarder autour d’elle, de s’interroger sur la présence de sentiers plus discrets et de s’émerveiller -parfois- de leur existence. Elle n’aime pas les idées toutes faites. Elle condamne, bien sûr, leurs attaques contre le Mont d’Or. Et pourtant, elle envie leur liberté et leur vie d’aventure sur le sentier au-dehors. Elle aimerait avoir la possibilité de mieux comprendre leurs intentions.

3 Ϟ Sa situation lui convient-elle ? Qu'en est-il de son amnésie ? Souhaite-t-elle, un jour, regagner l'au-dehors ?

※ Elle se persuade que oui. Elle s’emploie à le prouver, à se le prouver. Son travail est de qualité, elle mène sa vie sans faire de vagues. Elle calme sa curiosité et son besoin de comprendre ce monde en traînant dans les tavernes, épiant les ragots et les histoires fantastiques des taverniers soulards.
※ Bien qu’elle se soit éveillée plus jeune que la majorité des Mondoriens, son amnésie lui pèse. Elle ne fait qu’exacerber son besoin de tout comprendre et sa curiosité dévorante pour le monde autour d’elle.
※ Secrètement, sans se l’avouer totalement, elle souhaiterait un jour regagner l’au-dehors. Elle a du mal à se contenter de sa vie actuelle.


4 Ϟ Quels projets réserves-tu pour ce personnage ? Quels projets sont les siens ?
Yanelle longe la brèche. D’un pas tantôt assuré, tantôt malhabile, en déséquilibre. Partagée entre la reconnaissance, l’envie de répondre aux attentes, et une soif de réponses dévorante.
Rejoindre les détrousseurs n’est pas une option envisageable pour l’instant, trop tabou, mais son intérêt pour eux grandit sans qu’elle s’en rende compte. Alors qui sait, dans quelques temps peut-être…

5 Ϟ Quel impact a la créature spirituelle sur lui ? Que pense-t-il de cette forme ?

※ Sa créature a planté la graine de liberté dans son âme dès son arrivée à la caverne. Yanelle est plus à l'aise en extérieur qu'en intérieur, et supporte de moins en moins les remparts de la cité dorée. Même si elle chasse vite cette idée, elle se sent parfois comme un oiseau en cage. Ses songes sont aussi toujours hauts en couleur, plein de paysages survolés, de contrées inexplorées en contre-bas, d'air vif contre son visage qui fend l'air à toute allure.
※ Elle apprécie cette forme, même si elle l'emprunte peu souvent. Elle ne se rend pas forcément compte de son impact sur son caractère, les deux se côtoyant depuis plus de dix années à présent. Si il arrive qu'elle se montre impulsive à l'image de Reflet-Opalin, cela reste singulier et peu fréquent. Quoique, un peu plus fréquent ces temps-ci...

Biographie et autres éléments ※
Je ne me rappelle rien. Ni l’histoire, ni les gens, ni le chemin qui me conduit en ce lieu. Un océan de vide, dont l’écume inquiétante laisse apparaître les rares bribes d’une existence passée à sa surface. Des morceaux de rien, des attitudes, des postures, des réflexes, noyés dans un présent bien concret. Les questions résonnent parfois, mais je n’écoute pas.

Elle s’est éveillée assez jeune. “Yanelle” dit l’enfant en face d’elle. La sorcière. Ce prénom qu’elle prononce résonne étrangement. Elle le sent confortable, rassurant, alors elle s’en empare, s’y accroche de toutes ses forces. Elle se souvient du terrifiant abyme qui bordait sa mémoire ce jour-là. Plus sombre encore que la forêt de l’autre côté des remparts. “Yanelle”, son phare alors.

Après son éveil, on la confit à Jandär, maître forgeron et vieil ours mal léché et bourru. Leurs débuts ensemble n'ont rien de prometteurs, pourtant il s'emploit à lui enseigner les rudiments de la forge et de la vie au Mont d’Or. La jeune fille est fascinée très vite par les histoires colportées sur les explorateurs, par leurs prouesses, par leur courage. Une vie de découvertes, d’aventures fabuleuses. Les choses semblent limpides : elle deviendra exploratrice ! Quelque chose s’agite en elle, elle le sait. Elle en est capable. Il faut qu’elle le soit.

Nouvel abîme. Elle attendait l’épreuve avec une impatience naïve et innocente. Persuadée de sa réussite, comme l’évidence du jour chaleureux qui viendra après la nuit froide. Le sentier des Astres n’attendait qu’elle. C’était une certitude, c’était sa chair qui lui disait. Et pourtant : ce jour-là, il ne se passe rien. Aucune manifestation d’aucune sorte. Elle n’avait pas la moindre parcelle d’affinité avec la Nébuleuse. Une absence qui brise dans un fracas assourdissant ses espoirs d’aventure et d’honneur.

La vie à la forge n’a rien de détestable en soi. En fait elle se sent plutôt bien au milieu des hommes, à sa place. Même si elle jure dans le décors. Elle redouble d’efforts, met toute sa déception dans le travail. La qualité de ses ouvrages s’en ressent. Elle y prend goût, elle est même plutôt douée. C'est un goût doux-amer, teinté de regrets, mais plein de passion. Elle s’emploie à se contenter de ce qu’on lui a généreusement offert : elle est pleine de reconnaissante envers Jandär. Pourtant, une petite voix sussurre doucement que ça ne suffira pas… Mais elle n’écoute pas, et redouble encore d’efforts.

Lorsqu’ils livrent leurs ouvrages à l’Ordre de la Nébuleuse, son regard prend une teinte différente. L’ombre de son échec ne la quitte jamais vraiment. La connaissance que renferment ces murs l’étourdit à chaque fois. Elle aperçoit des petits bouts de ce qu’aurait été son quotidien idéal, et si c’était agréable les premières fois, ce devient vite démoralisant. La jalousie et la déception la rende dure.

Finalement, ses journées se ressemblent un peu toutes. La plupart des grosses commandes qu’ils honorent sont formulées par les Sentinelles et par l’Ordre. La qualité de leurs ouvrages est appréciée des deux parties. Le reste du temps, troquer divers outils aux autres artisans est suffisant pour vivre confortablement. Son temps libre se résume aux tavernes, à la brune-miel et à quelques escapades discrètes au sommet des remparts. Elle a pris assez de roustes plus jeune pour savoir comment s’y prendre à présent, pour éviter les rondes des Sentinelles. Perdre son regard dans le lointain hors d'atteinte la soulage un peu. Mais lorsque la même petite voix vient lui souffler qu'il n'est pas si hors d'atteinte que ça, elle n'écoute pas, et tourne les talons.








avatar
Varagwynn
« Fondatrice »

Messages : 195
Date d'inscription : 26/05/2017
195 26/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Mar - 17:58

Hey Yanelle !

Une belle fiche que voilà ! Toute en poésie et en finesse, sa lecture m'a été très agréable et la petite voix dans ton histoire promet un tiraillement assez intéressant. Tu intègres parfaitement l'univers, et je n'ai rien à y redire si ce n'est félicitations !

Sans plus tarder, je t'attribue ta créature et ton nom, en espérant que celle-ci te plaira. :)

Reflet-Opalin — Créature humanoïde, elle déploie des ailes aux douces plumes opalines. Deux cornes longent son visage, couronnant le haut de sa tête. Ses membres se terminent par de longues serres acérées. L'expression livide, trois gouttes de cristal tombent sur son buste féminin. Éprise de liberté, le calme apparent laisse place, bien souvent, aux actes impulsifs. Passionnée et rêveuse, le présent lui échappe, s'envolant toujours plus loin vers l'avenir, ô combien radieux et enchanteur.


Je te laisse remplir la dernière question, puis je pourrai te valider comme il se doit. Belle fin de rédaction !



VARAGWYNN ※ Fondatrice
En cas de question ou problème, n'hésite pas à me MP ou à poster ici !
avatar
Yanelle Reflet-Opalin
« Modératrice fiche »

Messages : 92
Date d'inscription : 07/03/2018
92 07/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Mar - 18:29

Hiiii.
Je suis contente que la lecture et le personnage t'aient plus ! Merci de ton gentil commentaire ^^
Comme dit sur discord, mais j'aime bien me répéter, oooooh que j'aime ma créature ! Merci, je suis sûr que ça donnera quelque chose d'intéressant inRP ct'histoire.. :happy: J'ai donc mis à jour ma fiche et finie de la remplir comme il se doit ! :mh:





avatar
Varagwynn
« Fondatrice »

Messages : 195
Date d'inscription : 26/05/2017
195 26/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Mar - 18:42

Te voici validée, petite luciole !
C'est super, tout comme l'univers, la créature épouse parfaitement ton personnage et j'espère que cette forme te donnera de belles occasions inrp. Puisque radoter n'est pas très agréable, je pose mon instrument à louanges et m'en vais de ce pas t'attribuer ta couleur et mettre à jour les effectifs.

Au plaisir de lire tes rp futurs ! :pirat:

*             *             *

Levons nos verres en ton honneur, te voici des nôtres ! Nous te souhaitons - de fait - officiellement la bienvenue sur LCAL. Tu possèdes désormais la couleur des villageois, félicitations !

Si tu le souhaites, tu peux ouvrir ton journal de bord pour y consigner tes futures rencontres et éventuels récits. Les détrousseurs souhaitant monter leur équipage devront poster une autre fiche de présentation dans cette section (tous les détails s'y trouvent).

Sens-tu cet air de liberté ? Cette envie de rp ? Ouvre une recherche de partenaire de jeu ! De joyeux lurons te rejoindront peut-être, sillonnant les tavernes et les chemins escarpés.

Enfin, n'oublie pas de rejoindre le discord communautaire. Il remplace la ChatBox, et te permettra d'échanger plus aisément avec les autres.  

En cas de question ou problème quelconque, n'hésite pas à contacter le staff ou à poster dans cette section.

Belle journée à toi, que ta lumière brûle à jamais.



VARAGWYNN ※ Fondatrice
En cas de question ou problème, n'hésite pas à me MP ou à poster ici !
avatar
Yanelle Reflet-Opalin
« Modératrice fiche »

Messages : 92
Date d'inscription : 07/03/2018
92 07/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Mar - 19:37

Merci :guitar:
En avant l'aventure ! :heart:





Contenu sponsorisé
« »